14.1.14

Les riches toujours plus riches ! 
Le Nouvel Obs du 9 janvier 2014 nous informe sur l'Evolution de leur fortune entre 2012 et 2013.

Grrrr gniiii, j'ai d'abord pensé, je l'avoue, avant de poursuivre la lecture. (J'ai vu danser devant mes yeux hagards les quatre chiffres de mon découvert.)

On le sait, l'argent attire l'argent.
Plus on en gagne, plus on s'en fait prêter, plus il fructifie, plus on devient riche... Cercle vicieux infernal qui marche dans les deux sens. Moins on a d'argent, moins on s'en fait prêter, etc. On connaît tous la chanson. 

Bref :

BILL GATES, en tête de liste, comme d'habitude :
78,5 milliards de dollars, +15,8 milliards

Deux rangs derrière, après un Américain et un Chinois moins connus du grand public,
MARK ZUCKERBERG :
25 milliards de dollars, +12,4 milliards.

Au "x puissance 29e millionnième rang", MM, votre serviteuse, qui vous salue bien bas :
40 euros d'agios toutes les deux semaines.
Relance à chaque fois d'un mail sucré son conseiller à la SG.
Lequel banquier, du même âge et peut-être dans les mêmes affres, réduit lesdits agios jusqu'à peau de chagrin dans un élan compréhensif et ô salvateur. Merci. Je ne recommencerai pas. D'ailleurs, je n'ai pas fait les soldes. Juste rempli des paniers virtuels sans cliquer sur "acheter". Ah si, j'ai dépensé. J'ai acheté des billets pour Lisbonne. En suivant cette certitude : dans dix ans, je me souviendrai davantage de ce séjour que du coton duveteux d'un nouveau pull American Vintage.

9.1.14

Pilou

La Rhino, c'est fait !

La Gastro ? Nooon... Virez-là celle-là.

Bienvenue aux deux virus du moment.


Trois remèdes de fou pour surmonter l'attaque :

* l'indémodable breuvage eau chaude / gingembre / miel / citron. Imparable et sans modération ! Au fur et à mesure, on parvient à mieux doser le gingembre (la bouche en feu, ça va cinq minutes). Ca sent bon, c'est simple comme du bon pain et terriblement efficace.
* des oranges ! des clémentines ! des oranges ! des... Ok, le taux de vitamine C explose, et c'est ce qu'on veut ; deux jours plus tard, on sera complètement azimutééée.
* un pyjama en pilou-pilou, un plaid en laine (brûlez l'acrylique), un bon oreiller... minimum confort, quoi... Prendre une douche avant ! Ce n'est pas parce qu'on est malades et à demeure qu'on doit zapper l'étape. Au contraire : une douche chaude (mieux, un bain pour les petits veinards qui en sont pourvus) permet de reprendre conscience de son corps. De plus, la vapeur aide à déboucher les sinus. Ensuite, on sent bon, on s'emmitoufle dans le pilou, et basta. Repos. De toute façon, on est épuisée.


Au réveil, rien ne vaut ceci :


Après, on se regarde des films.
Ou le plafond.